C’est quoi exactement la philosophie de la commission ETSF ?

C’est vrai, nous parlons souvent sur la philosophie de chaque association. Nous avons constaté qu’il y a des conflits entre associations à cause d’une différence de philosophie.

Enfin nous, c’est quoi ?
      
« Liberté de choix des étudiants sourds, rien n’est impossible.
Tout est possible et accessible. »
      
C’est clair ? non

Quels sont les objectifs de la commission ETSF ?

ll suffit de voir la présentation du secteur ETSF !

Est-ce que la commission ETSF a une devise ?

C’est drôle cette question ! En fait, nous n’avons pas encore défini la devise. Ce sera une excellente idée. Nous pouvons lancer ce débat au prochain séminaire !

Est-ce que la commission ETSF concerne seulement les sourds signants ?

Oh le noyau de la polémique, c’est cette question-là. Ne nous cachons rien, on a souvent dit que la Fédération FNSF était contre les sourds oralistes. Allons voir plus près ;

Avant tout, la Fédération FNSF est-elle réellement contre les sourds oralistes ? Nous devons savoir car le secteur ETSF se place à la Fédération FNSF ! L’ancien président, le président FNSF a répété que tout est infondé ! La Fédération dit qu’elle n’est pas contre les sourds oralistes mais elle défend les sourds utilisant la langue des signes. Elle souhaite préserver l’éducation en Langue des Signes comme la langue bilingue.

En fait, la commission ETSF garde comme philosophie « la liberté de choix des étudiants sourds ». Cela veut dire que chaque étudiant choisit le mode de communication pour l’accessibilité (interprètes, codeurs…). C’est son droit.

Quelques membres de la commission ETSF sont oralistes. Il n’y a pas de problème pour agir ensemble.

Il existe une revendication de la part des étudiants sourds sur l’option de la langue étrangère. Les étudiants sourds et certains étudiants entendants veulent créer l’option de la langue des signes pour préparer à devenir interprète professionnel. La commission ETSF les soutient. Pour l’instant, nous n’avons pas entendu de réclamations de l’autre coté pour l’option codeurs. Si c’est le cas oui, nous allons discuter et étudier…

Est-ce que la forme de la commission ETSF est "du militantisme" ou de "l’information"?

C’est les deux ! La commission ETSF revendique auprès aux pouvoirs publics et informe les étudiants sourds, les jeunes !

La commission Futurs Etudiants est-elle réservée seulement aux futurs étudiants ?

Oui et non. La commission Futurs Etudiants consacre plus important sur le système de l’information et la sensibilisation. Les jeunes, les futurs étudiants sourds ont besoin de s’appuyer sur les expériences des anciens étudiants car ils veulent savoir comment ils ont réussi. Il es certain qu’on a besoin des références des anciens étudiants comme un patrimoine. Par conséquent, la commission Futurs Etudiants aura besoin des anciens étudiants sourds.
   
On avait évoqué, mais ce n’est pas actuellement la priorité, le problème de la sortie des études universitaires. Les services nous parlent qu’ils remarquent souvent que les étudiants ne trouvent pas toujours le travail qui leur correspond après avoir l’obtention du diplôme. Ils leur manquent beaucoup d’informations et de références, pour convaincre les patrons. Pour l’instant, le secteur ETSF n’est pas en mesure de répondre immédiatement car le programme du secteur ETSF est déjà surchargé, il n’est pas possible de rajouter une action. Mais le secteur ETSF est convaincu que tout est possible, il faut développer la sensibilisation et montrer des exemples.

Est-ce que la commission ETSF reprend le travail d’AFICETS ?

L’AFICETS, Association Française d’Informations et de Coopération des ETudiants Sourds, c’est un ancienne association des étudiants sourds qui fut dissoute lors de l’assemblée générale extraordinaire. Un dirigeant a pu récupérer plusieurs dossiers réalisés par AFICETS afin d’éviter de tout reprendre à zéro.

Pas seulement AFICETS, le secteur ETSF tente aussi de récupérer les affaires d’autres anciennes associations comme l’Association Nationale des ETudiants Sourds de France ANESF.

En résumé, la commission ETSF souhaite archiver tous les documents et les affaires afin de comparer l’évolution et de regarder des propositions faites par les autres associations. Cela nous gagne du temps pour des réflexions et les dossiers.